L’Association Française des Directeurs des Soins (AFDS) a étudié les perspectives du projet de loi de transformation de la fonction publique. Forte de son expérience et de l’avis de ses adhérents, et dans un but d’accompagnement des réformes, l’AFDS se positionne favorablement au maintien du concours National pour l’entrée dans le corps de Directeur des Soins. Cette voie d’accès doit rester principale du fait des différents parcours professionnels des directeurs de soins qui sont tous issus des filières infirmières, médico techniques et de rééducation. C’est un dispositif de rassemblement de professionnels issus de métiers différents qui veulent s’engager dans l’exercice d’un métier de dirigeant soignant.

Un concours national, une gestion nationale : Depuis que le Centre National de Gestion (CNG) assure la gestion nationale du corps, nous ne pouvons que louer le travail réalisé pour l’ensemble des collègues. Nous souhaitons le maintien de cette gestion orientée vers l’équité de traitement de chaque directeur des soins, quelque soit son lieu d’exercice.

Un concours national, une gestion nationale, une formation nationale : L’EHESP offre une formation pluri professionnelle en un seul lieu. Cela permet de mieux se connaître et à terme de mieux travailler ensemble. Une formation de haut niveau ne peut que garantir les compétences nécessaires pour un exercice ajusté du métier de Directeur des Soins. Sachant que les Directeurs des Soins, titulaires de grades universitaires, en sont à leur troisième partie de carrière. Cette formation nationale permet de rassembler ces hauts potentiels autour d’un programme de formation unique pour tous, en inter professionnalités et répondant aux attendus des établissements et des territoires.

Les enjeux de l’évolution du système de santé, la complexité des organisations territoriales, qu’elles soient sanitaires, médico-sociales et sociales ainsi que leur mise en lien au service de chaque citoyen et le renforcement de la démocratie sanitaire, devront intégrer les enseignements qui seront dispensés aux directeurs des soins.